ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA / ONG
JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA
Plus de femmes enceintes et d'enfants bénéficiant d'un traitement pour une génération sans sida
Dakar, le 28 novembre 2012- L'UNICEF plaide pour une augmentation sensible du nombre de femmes enceintes et d'enfants bénéficiant d'une prévention et de soins contre le VIH/sida. C'est l'objectif principal du Plan d'élimination de la transmission mère enfant du VIH que le Sénégal va lancer ce 1er décembre 2012, journée mondiale contre le VIH/sida.
Ce Plan qui est une composante essentielle du plan stratégique multisectoriel de lutte contre le VIH 2011-2015, ambitionne de réduire de moitié le nombre de nouvelles infections à  VIH chez les femmes en à¢ge de procréer (15-49 ans) d'ici la fin 2015, d'assurer la couverture à  100% des besoins en planification familiale des femmes séropositives dépistées au VIH, de réduire à  moins de 5% la transmission du virus de la mère à  l'enfant et d'offrir le traitement, les soins et le soutien appropriés à  90% mères séropositives, leurs enfants et la famille.
Le nombre de nouvelles infections au VIH a baissé chez les enfants, mais pour atteindre l'objectif d'une génération sans sida, il est nécessaire de traiter davantage de femmes enceintes et d'enfants vivant avec le virus, a déclaré l'UNICEF aujourd'hui.
Grà¢ce au remarquable engagement de la communauté internationale, les nouvelles infections au VIH chez les enfants ont baissé de 24% dans le monde, passant de 430.000 en 2009 à  330.000 en 2011. En décembre 2011, les enfants qui ont reà§u un traitement antirétroviral étaient 100.000 de plus qu'en 2010. Mais moins d'un tiers des enfants et des femmes enceintes reà§oivent le traitement dont ils ont besoin, alors que la moyenne mondiale est de 54% chez les adultes.
« Que les adultes aient deux fois plus de chances que les enfants de recevoir les médicaments dont ils ont besoin, c'est tout simplement injuste », a déclaré M. Anthony Lake, Directeur général de l'UNICEF. « Par définition, nous n'aurons une génération libérée du sida que si l'on empêche les enfants les plus jeunes et les plus vulnérables de contracter une infection au VIH. Nous devons faire encore plus pour aider les mères et les enfants qui vivent avec le virus à  s'affranchir du sida. Nous devons redoubler d'efforts pour accroà®tre le nombre de femmes enceintes et d'enfants qui sont testés et soignés dans des programmes de santé prénatals et infantiles de base. »
Tout faire pour mettre fin aux nouvelles infections chez les enfants d'ici 2015 et garder leurs mères en vie est l'un des éléments clés de l'engagement global de l'UNICEF envers la survie de l'enfant dans le cadre du mouvement mondial « Une promesse renouvelée ».
Vous pouvez nous suivre sur Twitter et Facebook
Contacts : Moussa DIOP Tél. : + 221 33889-03-00, Mobile : + 221 7744-33-22, modiop@unicef.org
COMMUNIQUà‰ DE PRESSE
UNICEF (2012-11-29 10:14:33)

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
 
MICRO DOR 2011
 
 
 
 
ZONE DE COUVERTURE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COOPERATION AFRIQUE - MONDE
 
 
 
 
 
 
ARCHIVES
 
 
 
NOUVELLES TECHNOLOGIES
 
 
Retrouvez le fil de Apanews sur votre mobile.
 
 
 
 
 
RESEAUX SOCIAUX
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation préalable