ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Etats Unis - Afrique - Football 
 
Des Américains d’origine africaine en bonne place dans l’équipe nationale de football des Etats-Unis  
 
 
 
APA – Jackson (Etats Unis) –
Dans l’équipe nationale de football des Etats-Unis d’Amérique qui affronte, ce dimanche à  Johannesburg, en Afrique du Sud, le Brésil en finale de la Coupe des confédérations, figurent en bonne place deux jeunes joueurs et un membre de l’encadrement technique d’origine africaine.
Dans un pays dominé par les sports rois que sont le football américain, le baseball et le basket-ball, le football est en train de connaître une progression très rapide avec notamment les nouvelles dynamiques migratoires.

L’une des stars de l’équipe nationale américaine de football est le jeune Freddy Adu. D’origine ghanéenne, le jeune Adu est arrivé aux Etats unis à l’âge de huit ans quand ses parents ont gagné à la loterie des visas, organisée par le département d’Etat américain.

Né dans la ville portuaire de Tema, au Ghana, Freddy Adu, âgé de 20 ans, est un citoyen américain depuis 2003 et vit au Maryland, avec sa mère.

Il s'est rendu célèbre en 2004, lorsque son recrutement à 14 ans par DC United (D1 américaine) en a fait l'un des plus jeunes sportifs professionnels de l'histoire du pays.

Pendant de nombreuses années, Freddy Adu a été l’idole des jeunes américains évoluant dans les ligues mineures et qui se découvraient subitement, une passion pour le football, appelé Soccer aux Etats-Unis. Il joue actuellement à l’AS Monaco (L1 française).

A coté de Freddy Adu, il y a également le puissant défenseur central de l’équipe nationale américaine de football, Oguchi Onyewu, que ses coéquipiers appellent familièrement « Gooch ».

Né à Washington de parents nigérians, Oguchi (27 ans) est aujourd’hui l’une des valeurs sûres de cette équipe américaine, qu'il fréquente depuis son adolescence.

Sa solidité et sa hargne sont des atouts indéniables pour la défense américaine. Mieux, grâce à son impressionnant gabarit (1,92 m pour plus 90 kg), le sociétaire du Standard de Liège (D1 belge) est l'un des joueurs les plus intimidants du football mondial.

Enfin, dans le staff technique, Zak Abdel, l’entraîneur des gardiens de buts. Ancien de l’équipe nationale égyptienne de football, ses conseils auraient été décisifs dans la victoire récente de l’équipe américaine face au onze égyptien, sur le score de trois buts à zéro.



DMG/mbt/APA
2009-06-28 16:33:41
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable