ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Senegal- Elections-Genre 
 
Vers une parité totale aux fonctions électives au Senegal 
 
 
 
APA- Senegal - (Dakar)
Le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade a annoncé mardi soir Dakar qu’il envisage d’introduire une réforme constitutionnelle visant à  faire appliquer ‘’une parité totale’’ pour les fonctions électives.
‘’Nous allons vers une parité totale’’, a déclaré le président sénégalais dans un discours prononcé la veille, à l’ouverture de la 4ème Conférence internationale sur le développement de la petite enfance, qui se tient actuellement à Dakar.

Déplorant le fait que les femmes soient laissés en rade selon lui dans l’œuvre de construction nationale, Me Wade a soutenu que pourtant, ‘’la culture sénégalaise s’adapte parfaitement à l’idée de parité’’.

Il a sur ce point évoqué sa décision de nommer Mame Madior Boye, une femme, au poste de Premier ministre en 2001, finalement acceptée par les ‘’marabouts et autres’’, en dépit du fait qu’il était inquiet de leurs réactions.

Juriste de formation, Mame Madior Boye est à ce jour la première et la seule femme à occuper le poste de Premier ministre dans un gouvernement sénégalais. Elle a été nommée à ce poste 3 mars 2001, après la démission de Moustapha Niasse.

Mame Madior Boye a été remerciée le 4 novembre 2002, au lendemain du naufrage du bateau ‘’Le Joola’’, un ferry chargé de faire la liaison maritime entre Dakar et Ziguinchor.

Cet accident avait fait officiellement 1863 victimes.

Depuis 2004, Mame Madior Boye occupe le poste de représentante spéciale de la Commission de l'Union africaine, chargée de la protection des civils dans les zones de conflit.

NTG/of/APA
2009-11-11 12:27:37
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable