ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Ghana - Social - Retraite  
 
Le nouveau régime de retraite au Ghana assure la sécurité du revenu  
 
 
 
APA-Accra (Ghana)
Le Ghana a lancé, en mi-2009, un nouveau régime de retraite appelé « Le Programme de pension Tiers» pour remplacer le l’ancien régime de retraite du Fonds de sécurité sociale et d'assurance nationale (SSNIT).
Le nouveau régime de retraite est pris en charge par la Loi sur le régime national de retraite, Loi 2008 766, qui englobe les premier, deuxième et troisième niveaux.

Le premier niveau est un régime de sécurité sociale géré par le SSNIT, le second niveau une contribution financée par capitalisation et un régime privé professionnel et le troisième niveau un régime bénévole entièrement financé et géré de manière privée par le fonds de prévoyance et le régime de retraite individuel.

Au Ghana, l'âge de la retraite obligatoire est de 60 ans, mais les travailleurs âgés de 55 ans ayant effectué 180 mois de versements au nouveau régime peuvent opter pour la retraite et recevoir une pension de retraite.

Le nouveau système permet également aux personnes âgées de 15 ans et plus d'y adhérer, mais n’admet pas celles âgées de plus de 45 ans.

L'objectif de la Loi sur la pension nationale est de fournir des pensions de retraite pour assurer la sécurité du revenu de retraite pour les travailleurs.

Tout travailleur devrait pouvoir bénéficier de la retraite et de prestations connexes comme cela se doit dans les délais et d'établir un ensemble uniforme de règles et de normes pour la gestion, le paiement de la retraite et autres avantages pour les travailleurs, tant dans les secteurs public que privé.

Le nombre total d'établissements actifs enregistrés (entreprises, commerces, entre autres) à l'échelle nationale est actuellement de 31.440 avec un nombre total de cotisants actifs enregistrés atteignant 875.861. Le nombre de travailleurs dont les contributions sont versées sont au nombre de 461.454.

Le Ghana a une population estimée à 22 millions et la nouvelle pension devrait couvrir plus de personnes dans le secteur privé qui, autrefois, n'avait pas adhéré au régime.

Le SSNIT est membre de l'Association internationale de sécurité sociale (AISS), une filiale de l'Organisation internationale du Travail (OIT).

Le SSNIT est le premier membre de l'AISS, au sud du Sahara, à convertir son système de fonds de prévoyance en un régime de pension en 1991.


DAP/ad/sd/mn/APA
2009-12-12 19:52:17
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable