ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Maroc-Afrique-Collectivités 
 
Les Prix Harabuntu couronnent des initiatives locales du Maroc, Rwanda et Burundi, en marge de Africités 
 
 
 
APA-Marrakech (Maroc)
Les Prix Harabuntu ont couronné en 2009 des initiatives provenant du Maroc, du Burundi et du Rwanda, où des hommes et des femmes ont développé des compétences pour rendre compte du potentiel africain et de ceux qui l’incarnent, a constaté APA, en marge du cinquième sommet panafricain des collectivités locales, Africités, qui s’achève dimanche à  Marrakech.
En Kirundi (langue que l’on parle officielle au Burundi), Harubuntu signifie « à cet endroit, il y a de la valeur », ce qui traduit éloquemment l’ambition de ces Prix destiné à la valorisation des richesses peu connues de l’Afrique.

Cette année, le jury a décerné le Prix « Autorité locale » à Mostafa Maataoui, maire de la commune de Sidi Bouhmeidi au Maroc, où ce territoire communal est devenu un laboratoire scientifique expérimental, selon des images d’un petit réalisé sur la Commune.

Face aux aléas climatiques, le maire Maataoui a trouvé des alternatives durables pour mettre en place des moyens qui permettent aux habitants de s’adapter aux défis socioéconomiques présentes.

Quant à l’opérateur burundais, Serge Vyisinubusa, il a décroché le prix de l’entreprenariat, le quel consacre la mise au point d’un barrage hydroélectrique dans sa localité.

« A 80 ans, ma mère a une cuisinière. Mieux que ça comme joie en Afrique, on meurt » a-t-il raconté, ajoutant que son expérience de commerçant lui a appris à valoriser le synergies locales et à utiliser les ressources locales comme moteur.

Aujourd’hui, grâce à la créativité et l’esprit d’entreprise de Serge Vyisinubusa, lorsque le soleil se couche dans la petite localité burundaise de Tsonga, il y a toujours de la lumière.

Le jury des Harabuntu 2009 a décerné le prix société civile à la rwandaise Jacqueline Uwimana, qui a crée un projet qui donne le micro aux jeunes pour s’exprimer sur ce qu’ils vivent et surtout proposer des solutions aux problèmes de leurs communautés.

Par ailleurs des prix « Coup de cœur » ont été attribués à Assane Awe du centre Arafat Excellence –Sénégal, qui a mis en route un projet de facilitation des relations entre les habitants de Grand Yoff à Dakar avec les autorités publiques.

Le projet d’Emmanuel Kabangele, du Programme congolais de concertation, a également été couronné en ce qu’il constitue un exemple de développement, réussissant à faire vivre la démocratie entre la société civile et les députés et sénateurs de la Province du Kasaï oriental en RD Congo.

Organisé par l’ONG belge d’éducation au développement « Echos Communication », les « Prix Harabuntu » bénéficient du soutien des Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA), organisation panafricaine des collectivités locales.

Le jury du concours s’est réuni à Bruxelles en septembre dernier pour décerner les prix aux lauréats de l’année 2009, souligne-t-on.
DS/od/APA
2009-12-20 16:01:32
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable