ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Sénégal-Afrique-Energie 
 
Le Président Wade invite à  une prise de conscience du potentiel énergétique du Sahara 
 
 
 
APA-Dakar (Sénégal)
Les pays africains doivent prendre conscience du potentiel énergétique du Sahara et obtenir de leurs homologues européens intéressés par cette richesse la construction d’une centrale solaire au profit du continent, a déclaré le président sénégalais Abdoulaye Wade.
‘’Le Sahara nous appartient’’ et ne devrait donc pas être ‘’bazardé’’,
a indiqué Abdoulaye dans des propos rapportés lundi par la Télévision
nationale sénégalaise (RTS, publique). Il a rappelé que par le passé,
des richesses du continent avaient été exploitées parce que les pays
concernés en ignoraient la valeur.

Les pays européens ont besoin de l’énergie du Sahara et dans ce cadre
l’idée est de les amener à construire une centrale de 100.000 Mhz,
a-t-il dit, en précisant que les négociations entre les deux parties
sont engagées sur cette base.

De retour de Copenhague où il a participé au dernier sommet mondial
consacré au réchauffement climatique, Abdoulaye Wade a fait savoir
qu’il a discuté de ces questions avec le guide libyen Mouammar
Kadhafi.

Jeudi, le président Wade avait invité l'Afrique et l'Europe à
s'engager dans la construction, dans le continent noir, d'une centrale
solaire, pour "faire de l'énergie gratuite" pour les populations.

"Seule l'énergie solaire, qui est en abondance en Afrique, demeurera
éternelle", a souligné le président Wade, avant d'ajouter: "C'est
pourquoi nous proposons la construction d'une immense centrale solaire
au Sahara pour fournir de l'énergie gratuite à l'Afrique et à un coût
marginal à l'Europe".

Selon lui, le tout de la question est de savoir s’il faut construire
un ou plusieurs centrales solaires, estimant que cette dernière
éventualité nécessite ‘’des sauts technologiques’’ importants.

Des ingénieurs allemands ont convaincu les pouvoirs publics de leur
pays de récupérer une fraction de l’abondante énergie solaire du
Sahara pour servir à couvrir une partie notable des besoins
énergétiques des pays méditerranéens et européens en général.

Présenté comme un des projets technologiques les plus ambitieux de
l’époque actuelle, cette idée a bénéficié de l’adhésion de la plupart
des pays européens, en particulier de la France.

Les promoteurs de ce projet, qui se recrutent jusqu’à Bruxelles, siège
du Parlement européen, font valoir que les technologies solaires ont
tellement progressé que cette idée est devenue réaliste.


NTG/od/APA
2009-12-21 19:58:00
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable