ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Sénégal - Islam 
 
Wade : "Réduire drastiquement la pauvreté, une faà§on de matérialiser son appartenance à  la Ummah" 
 
 
 
APA-Dakar (Sénégal)
Les pays islamiques devraient matérialiser leur appartenance à  la Ummah en travaillant à  réduire drastiquement la pauvreté, a déclaré le président sénégalais Abdoulaye Wade, à  l’ouverture lundi à  Dakar de la première conférence des Oulémas d’Afrique.
« La pauvreté dans la Ummah islamique africaine peut être supprimée radicalement. C’est une question de volonté politique et
d’organisation’’, a-t-il dit à l’ouverture de cette rencontre (7-9
juin 2010) organisée en prélude à la grande conférence des Oulémas
de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) dont il assure la
présidence.

Pour venir à bout de la pauvreté, il a suggéré aux pays concernés de
combiner les bénéfices tirés de l’Aide publique au développement (APD) avec les ressources tirées de la finance islamique par exemple
« Pour matérialiser notre appartenance à la Ummah, a-t-il dit, nous devons œuvrer à réduire radicalement la pauvreté’’.

« En prenant en charge la tête de l’OCI, j’avais envisagé de faire
avancer l’économie de la Ummah qui est un espace pourvu par Dieu de beaucoup de richesses matérielles et humaines, mais je n’ai pas le sentiment d’avoir réussi dans ce domaine. Peut être que nous sommes sur la bonne voie’ », a-t-il ajouté.
Selon lui, cette rencontre vient à son heure, dans la mesure où elle
est l’occasion pour les érudits islamiques de « donner leur point de
vue sur la marche du monde ».

« Il est paradoxal que l’on veuille faire le monde sans vous y
associer. On parle de gouvernance mondiale et on entend nulle part le point de vue des Oulémas d’une religion qui concentre tout ce que
l’humanité contient », a estimé Me Wade.

‘’Nous devons, faire comprendre aux autres ce qu’est l’islam. L’islam
est mal compris. Bien des sujets nous interpellent en tant que membres d’une communauté. Nous devons tenir la volonté de trouver ensemble les réponses aux questions que l’on se pose entre nous », a-t-il insisté.

Quelque 200 érudits et spécialistes de l’islam, dont des universitaires et experts financiers sont présents à cette conférence destinée à réfléchir sur les défis auxquels la Ummah est confrontée.


NTG/of/APA
2010-06-07 19:57:10
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable