ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Sénégal – OCI 
 
L’OCI appelle à  une redynamisation du dispositif de croissance économique entre les Etats membres 
 
 
 
APA - Dakar (Sénégal) -
Le secrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Prof. Ekmeleddin Ihsanoglu, a appelé à  une redynamisation du dispositif de croissance économique et de coopération entre les pays membres de l’OCI par une mobilisation totale des ressources au sein et en dehors de la communauté de l'organisation.
« La pauvreté est une question complexe et doit être affrontée sur plusieurs fronts y compris, entre autres, l'amélioration de la croissance économique », a déclaré Ekmeleddin Ihsanoglu lors d’une table ronde de la réunion plénière de haut niveau sur la pauvreté, la faim et l'égalité des genres, organisée par l’Onu, indique un communiqué parvenu jeudi à APA.

Selon lui, la pauvreté reste un grand défi pour le développement socioéconomique de la majorité des pays en développement, notamment ceux de l'Afrique subsaharienne et de l'Asie du sud.

Il a rappelé ainsi qu’une nouvelle approche de la coopération économique a été ainsi établie pour assurer que toutes les parties prenantes soient sensibilisées sur la nécessité d'accélérer la transformation des économies des Etats membres de l'OCI et le bien être de leurs peuples.

Il a ajouté que, comme presque tous les pays de l'OCI sont classés parmi les pays en développement, leurs économies respectives sont toujours confrontées à plusieurs obstacles.

Ces derniers varient entre une faible et instable productivité agricole, une agriculture de subsistance, une pression démographique, le chômage, les problèmes technologiques et des marchés fermés des produits alimentaires.

Ihsanoglu a souligné le domaine principal de l'action de l'OCI pour ce qui est de la lutte contre l’expansion de la pauvreté dans ses Etats membres, est le développement de la capacité humaine de production par des projets tels que la formation professionnelle et le renforcement des capacités de l’industrie agroalimentaire; la création de ressources par le commerce intra-OCI et le développement des matières premières stratégiques ainsi que la promotion de l'investissement et de la micro finance.

Parmi les principaux programmes visant à barrer la route à la pauvreté au sein des Etats membres de l'OCI, le Secrétaire général a cité la création du Fonds de réduction de la pauvreté, le Programme spécial de l'OCI pour le développement de l'Afrique avec ses 12 milliards de dollars qui a pour objectif de financer des activités de lutte contre la pauvreté.

Au nombre des initiatives, l’on dénombre aussi la stratégie de l'OCI pour la sécurité alimentaire et le développement agricole sur un partenariat multilatéral pour faire face aux questions relatives à la réduction de la pauvreté insiste aussi sur le domaine de l'agriculture et de la sécurité alimentaire, tandis que la Banque islamique de Développement (BID) a lancé, en 2008, l'initiative de Djeddah avec 1,5 milliard en faveur de l'alimentation et enfin, le Plan d'action sur le coton (2007-2011).

CP/of/APA
2010-09-24 05:42:00
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable