ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Mauritanie – Sénégal – Religion  
 
Le rà´le du soufisme débattu à  Nouakchott pendant un colloque sur la confrérie mouride  
 
 
 
APA – Nouakchott (Mauritanie)
Le « rà´le du soufisme dans le renforcement de la paix mondiale » a fait l’objet du deuxième colloque mouride en Mauritanie, organisé samedi à  Nouakchott par la Fondation Cheikh Ahmedou Bamba.
Ce colloque de deux jours sera marqué par la présentation de 3 exposés sur « l'Islam et la tolérance », « le soufisme, c'est la solution face à la violence » et « Cheikh Ahmedou Bamba et sa pensée humaine mondiale ».

Il vient à « point nommé au moment où la culture de l'extrémisme tente de déchirer la structure intellectuelle et de menacer la sécurité et la stabilité », a déclaré le ministre mauritanien des affaires islamiques et de l'enseignement originel, Ahmed Ould Neini, à l’ouverture de la rencontre.


Selon lui, Cheikh Ahmedou Bamba a « constitué une source culturelle à travers laquelle Mauritaniens et Sénégalais ont communiqué entre eux et formé un lien sacré solide qui a exprimé la force des rapports entre les deux pays ».

Pour sa part, Cheikh M'backé Ould Cheikh Mohamed Lemine Bara M'backé, coordinateur général de la Fondation Cheikh Ahmedou Bamba, a considéré que la prédominance des sentiments de haine et des actes de violence exige des penseurs, ulémas et décideurs de déployer davantage d'efforts pour trouver une issue à cette impasse.

« C'est ici que vient le rôle de l'Islam pour sortir le monde de ce tunnel, surtout par le biais du soufisme qui s'intéresse essentiellement aux valeurs spirituelles et morales de la religion », a-t-il expliqué.

MOO/of/APA
2010-10-23 20:56:56
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable