ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Guinée Bissau-Armée-Pensions 
 
Pas d'augmentation en vue des pensions de retraite des anciens combattants bissau-guinéens 
 
 
 
APA-Bissau (Guinée-Bissau)
L'état des finances de la Guinée-Bissau ne permet pas pour l'instant d'envisager une augmentation des pensions de retraite des agents de la fonction publique et des anciens combattants de l'armée, a déclaré dimanche le Premier ministre Martinho Dafa Cabi en recevant une délégation des anciens combattants de la liberté de la patrie.
« L'état actuel des finances de la Guinée-Bissau ne permet pas d'augmenter les pensions de retraite des anciens combattants ou des agents de la fonction publique. Toutefois, si la situation de nos finances publiques le permet un jour, nous n'hésiterons pas de le faire », a-t-il répondu aux représentants des anciens combattants.

Cette déclaration du nouveau chef du gouvernement coupe court aux rumeurs d'une prochaine augmentation des pensions des retraités de l'armée et des agents de la fonction publique.

« Nous pensions que le nouveau gouvernement serait plus sensibles à nos doléances », a déclaré, l'air amer, un membre de la délégation des anciens combattants au sortir de leur rencontre avec le Premier ministre.

Les anciens combattants perçoivent une pension mensuelle de 14.000 FCFA, tout juste de quoi payer un sac de riz de 50 kg qui coûte actuellement entre 12.500 et 15.000 FCFA. Les fonctionnaires de l'Etat et les anciens combattants ont du mal à joindre les deux bouts dans un pays où les prix des denrées de première nécessité ne cesse d'augmenter.

MAD/od/APA
2007-05-14 08:35:00
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable