ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Bénin – Politique – Gouvernance  
 
Les Béninois invités à  relever les défis du développement soulevés par le MAEP 
 
 
 
APA-Cotonou(Bénin)
Le président béninois, Yayi Boni, a appelé mardi à  Cotonou, ses concitoyens au patriotisme et à  l’unisson, afin de soutenir le gouvernement à  relever les défis du développement du pays, soulevés par le rapport du mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP).
S’exprimant au cours de la cérémonie de présentation du rapport d’évaluation du Bénin au public béninois, le président Boni a estimé que ce document reflète dans ses grandes lignes, la situation du Bénin, tant sur le plan politique, économique que social.

« Ce document porte sur les atouts majeurs tels que l’évolution satisfaisante du processus démocratique depuis la conférence nationale des forces vives de février 1990, caractérisée par une situation de stabilité, de paix, de renforcement des libertés individuelles et collectives », s’est-il réjoui.

Outre ces atouts soulevés par ce document élaboré par d’éminentes personnalités du continent africain, a-t-il regretté, de nombreux défis, notamment dans les domaines économique, de gestion des entreprises et du développement socio-économique jalonnent encore le chemin du développement du pays .

« Ces défis portent, notamment sur la mise en conformité du droit interne avec les normes et codes internationaux ratifiés par le Bénin, l’accès à la justice, la promotion de la femme, la dépolitisation et l’efficacité de l’administration publique et la lutte contre la corruption », a-t-il regretté.

Dans le souci de faire face de manière convenable à ces défis, a-t-il expliqué, le gouvernement a élaboré une vision, défini des stratégies déclinées en actions spécifiques et transversales afin de créer l’environnement propice à l’accélération de la croissance économique.

« Ce programme d’actions d’un montant de près de 2 milliards 400 millions de dollars américain sur la période 2008-2015 et qui est l’expression libre et spontanée des préoccupations et aspirations du peuple béninois traduit l’immensité des tâches à accomplir », a-t-il déclaré.

La mise en œuvre de ce plan d’action du Bénin pour le mécanisme africain d’évaluation par les pairs, a-t-il fait observer, s’inscrira dans le cadre d’une collaboration entre le gouvernement, le secteur privé et la société civile.

Le Bénin a volontairement fait le choix d’adhérer au MAEP, le 31 mars 2004. A cet effet, une mission d’évaluation a été conduite par la Sénégalaise Marie-Angélique Savané, membre du panel d’éminentes personnalités du MAEP, du 15 juillet au 5 août 2007.

Le Bénin devient ainsi le sixième pays, et le premier pays francophone en Afrique subsaharienne à être évalué.

Le Mécanisme africain d’évaluation entre pairs (MAEP) est un instrument auquel adhèrent volontairement les Etats membres de l’Union africaine en tant que mécanisme africain d’auto-évaluation.

Son principal objectif est d’encourager l’adoption de politiques, normes et pratiques en vue de promouvoir la stabilité politique, une croissance économique élevée, un développement durable et une intégration économique sous-régionale et continentale accélérée grâce au partage des expériences et au renforcement des meilleures pratiques et des acquis.

MT/aft/APA
2008-02-12 14:45:39
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable