ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Togo – Social  
 
L’à¢ge de la retraite fixé à  55 ans pour le public et à  60 ans pour le privé au Togo 
 
 
 
Les autorités togolaises procèdent à  un réajustement des conditions d'admission à  la retraite des agents de la fonction publique et des retraités des secteurs privé et parapublic, a appris APA de sources officielles.
« Les autorités togolaises prolongent pour quelques années, la limite d'âge en tenant compte de la qualification de chaque agent », indique un communiqué du conseil des ministres du gouvernement togolais.

L'objectif est de « garder le plus longtemps possible » les cadres de conception comme c'est le cas des magistrats ou du personnel enseignant du supérieur admis à la retraite à 60 ans, indique t-on.

L'âge limite d'admission à la retraite des agents de la fonction publique togolaise est fixé désormais à 60 ans d'âge pour les catégories A1 et A2 et celui des cadres du personnel enseignant et de la santé dits catégories B et C est fixé à58 ans tandis que les fonctionnaires de la douane (catégorie B) doivent partir à la retraite à 53 ans.

La limite d'âge des autres corps est fixée à 55 ans dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest, qui compte quelque 32 000 fonctionnaires dans le secteur public.

« Le prolongement de l'âge de la retraite pourrait contribuer à réduire le déséquilibre financier de la Caisse de Retraite du Togo (CRT) qui débourse plus d'un milliard de FCFA par mois pour payer les retraités alors que ses ressources se chiffrent à peine à 400 millions de francs CFA par mois, l'Etat étant obligé de subventionner chaque mois la différence », explique le gouvernement togolais dans le texte.

L'âge d'admission à la retraite dans les secteurs privé et parapublic au Togo est fixé à 60 ans.

L'Etat estime que les entreprises togolaises, compte tenu de la formule actuellement en vigueur en matière de retraite, se vident littéralement de leurs personnels les plus expérimentés.

Il ajoute également que l'autre intérêt de la réforme réside dans la « nécessité de rétablir l'équilibre de la branche pension des organismes de sécurité sociale ».

« Il est donc indispensable d'opérer un sauvetage de ces organismes en réformant le système », ajoute le document.

Des textes d'application vont organiser cette loi, précise le communiqué.



NT/aft/APA
2008-03-27 11:27:31
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable