ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Afrique - SIDA 
 
« Face au SIDA, arrêtons les incantations et passons aux actions », invite Abdoulaye Wade 
 
 
 
APA - Dakar (Sénégal)
Le Président sénégalais, Abdoulaye Wade, a invité mercredi, les différents acteurs de la lutte contre le VIH à  des « actions concrètes », dans la prévention.
« Je pense qu'il n'y a pas assez de prévention », a déclaré Me Wade, à l'ouverture de la 15è Conférence Internationale sur le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles en Afrique (ICASA), devant quelque 5000 délégués.

« Nous sommes à la 15è conférence sur le SIDA ; arrêtons les incantations et passons à des actions concrètes », a lancé le chef de l'Etat sénégalais, annonçant, à cet égard, son intention de demander l’organisation d’une conférence africaine consacrée à la seule question de la prévention.

Me Wade estime, que les messages dans les campagnes de lutte contre le SIDA semblent plutôt destinés « aux populations des villes » puisqu’ils sont conçus dans une langue peu accessible aux « populations rurales peu alphabétisées ».

Il a préconisé l’institution de campagnes d’informations et des actions de proximité, impliquant des animateurs formés à cet effet.

« Nous ne devons pas baisser la garde face au SIDA », a-t-il lancé, avant de suggérer des études approfondies basées sur « des mathématiques démographiques ». Par ce biais, a indiqué le Chef de l’Etat sénégalais, il sera possible de « cerner davantage » les impacts du VIH sur l'évolution de la population.

Le Président Wade a assuré que son pays était « prêt à financer » une telle étude, avec l’accord des experts.

AFT/ib/APA
2008-12-03 22:34:31
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable