ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Afrique - SIDA 
 
Face au SIDA en Afrique, le Maroc prà´ne la solidarité Sud-Sud 
 
 
 
APA - Dakar (Sénégal)
Le Maroc, par la voix de la Princesse Lalla Salma, a prà´né le renforcement de la « solidarité sud-sud agissante », en Afrique, pour faire face au SIDA
S’adressant à quelque 5000 délégués à la 15è Conférence Internationale sur le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles en Afrique (ICASA), ouverte mercredi à Dakar, la Princesse chérifienne a estimé que les Etats du sud devraient s’unir, renforcer leur coopération et la solidarité face au SIDA.

Délivrant le message du Roi du Mohammed VI, elle a déploré l’inexistence de moyens dans les pays du sud, ceux d’Afrique notamment, pourtant les plus affectés par le VIH/SIDA

« Par son coût social, le SIDA hypothèque l'avenir des pays africains parce qu'il s'attaque à ce que le continent a de plus cher, sa jeunesse», a ajouté Lalla Salma, proposant à cet égard, la mise en place de « mécanismes innovants de financement » de la lute contre la pandémie, qui « n'est pas une fatalité pour l'Afrique ».

Rappelant les efforts colossaux de son pays pour maintenir la prévalence au VIH à 0,08 pour cent, l'un des plus bas au monde, la Princesse a demandé que des efforts soient déployés dans l'amélioration des conditions de vie des populations et l'alphabétisation car, « la maladie prend racine dans la pauvreté et l'ignorance ».

Elle a attribué les résultats du Maroc en matière de réponse au VIH, à l'engagement personnel du Roi Mohammed VI qui, à travers « un plan stratégique national », a mis l'accent sur les services sociaux de base qui ont pour point focal « le développement humain durable ».

La princesse Lalla Salma est présente à Dakar aux côtés de Premières dames de l'Ethiopie, du Gabon, du Mali, du Rwanda et du Sénégal.

La rencontre de Dakar qui porte sur les réponses de l'Afrique face aux réalités du VIH, se déroule du 3 au 7 décembre prochain rassemble notamment des chercheurs, des leaders communautaires des membres d'ONG, et autres acteurs du monde de la santé.

Le continent compte les deux tiers des 33 millions de personnes infectées à travers le monde.

La conférence s'est assignée comme objectifs entre autres, de «renforcer le cadre d'informations, d'échanges d'expériences et de bilan, dans la réponse à l'épidémie en Afrique, de développer une plus grande cohérence dans la conception et la mise en place des programmes de la réponse à l'épidémie, en instituant une synergie des différentes approches.


AFT/ib/APA
2008-12-03 23:23:20
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable