Maroc-USA-Coopération

Maroc-Etats-Unis: Une vieille histoire

APA-Laâyoune (Maroc) Par Hicham Alaoui

L’excellence des relations entre Rabat et Washington constitue un motif de satisfaction pour David Schenker, haut responsable de l’administration américaine

C’est une nouvelle ère pour les Etats-Unis et le Maroc ? David Schenker, sous-secrétaire d'Etat américain en charge des questions du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord y croit fermement: « C'est un moment clé. Jamais (nos) relations n’ont été aussi fortes ».

Le haut responsable de l’administration américaine s’exprimait ainsi lors de la cérémonie de lancement du centre d’éducation par le sport dénommé TIBU Laâyoune Center by US Embassy Morocco.

Dans le chef-lieu du Sahara marocain, M. Schenker a souligné que 2021 marque les 200 ans de présence des États-Unis au Maroc puisqu’ « à Tanger se trouve la plus ancienne mission diplomatique des USA dans le monde ».

A Laâyoune, le sous-secrétaire d’Etat américain s’est félicité du partenariat fécond avec l’Organisation Non Gouvernementale TIBU Maroc. Une structure qui œuvre pour la promotion de l’éducation des jeunes, leur inclusion sociale et leur développement humain à travers le basketball.

A lire aussi: A Dakhla, Washington confirme la marocanité du Sahara

Dans son discours, le diplomate a indiqué que son pays soutient, depuis plus d’une décennie, le ministère marocain de l'Éducation nationale pour mener à bien une réforme du système éducatif. A cet effet, les Etats-Unis ont déjà investi 250 millions de dollars à travers des programmes portant notamment sur la promotion de la lecture pour les élèves du primaire, la formation des enseignants et l’apprentissage de l’anglais.

Le Maroc et les USA entretiennent des relations privilégiées. La preuve de l’exceptionnelle qualité des rapports entre les deux pays est la signature d’un accord de libre-échange entre Rabat et Washington. « La semaine dernière, nous avons célébré les 15 ans de l’entrée en vigueur officielle de cet accord», a signalé David Schenker.

A lire aussi: Maroc : Dakhla désormais relié à Paris

Ce cadre « mutuellement bénéfique » a favorisé l’établissement de 150 entreprises américaines au Maroc, contribuant ainsi à la création d’emplois dans le Royaume chérifien. Le sous-secrétaire d'Etat en charge des questions du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord a d’ailleurs appelé au renforcement des échanges américano-marocains.

HA/id/los/te/APA

Réagir à cet article